Les Gars du Nord festoient avec les gens de Longueuil

LES GARS DU NORD – SPECTACLE DE NOËL
Église Saint-Anastase, Greenfield Park
26 novembre 2015

Texte rédigé par Julie Houle-Serwatynski

Décembre est à nos portes. La frénésie du temps des Fêtes commence à s’emparer de nous. Nous sommes excités et nerveux devant toute la préparation que requiert la fête de Noël. Pourtant, cette fête devrait être un moment où on arrête tout pour profiter du moment présent. Un moment où on prend le temps de savourer un bon concert par exemple! Les spectateurs présents, le jeudi 26 novembre dernier, au spectacle de Noël des Gars du Nord, à l’église Saint-Anastase de Greenfield Park, ont pu bénéficier d’une soirée qui captait parfaitement l’essence d’une soirée festive bien réussie.

Crédit photo: Christian Paulin, page Facebook officielle
Crédit photo: Christian Paulin, page Facebook officielle

Wilfred Le Bouthillier, Jean-Marc Couture, Maxime McGraw et Danny Boudreau forment le quatuor acadien Les Gars du Nord. Cela dit, le mot Nord doit être prononcé avec un très fort accent acadien et les membres du groupe en sont très fiers! Lorsqu’ils disent sur scène qu’ils sont de bons amis, on les croit sur parole, car leur complicité est fortement perceptible. Leur visite à Greenfield Park constitue leur premier arrêt au Québec. Leur tournée de 15 représentations se veut intimiste, chaleureuse et acoustique. Le groupe désire recréer l’ambiance d’un concert dans un salon privé. Mêlant leurs succès respectifs, leurs chansons préférées de Noël et des anecdotes de tournée, le spectacle de près de 2 heures passe très rapidement.

Danny Boudreau, celui qui a mis sur pied le concept des Gars du Nord il y a plus de dix ans, a écrit la pièce « Jusqu’au Jour De l’an » qui a ouvert le spectacle. Cette chanson douce et bien rythmée est le premier extrait du quatuor. Ils ont tous un timbre de voix différent, mais leurs voix se mêlent entre elles parfaitement.

Wilfred Le Bouthillier a taquiné à plusieurs reprises Danny Boudreau, l’aîné du groupe. Le premier gagnant de Star Académie était le raconteur de la soirée. Les spectateurs ont bien ri lorsque les chanteurs ont expliqué comment Danny Boudreau avait oublié sa valise en tournée et la fois où une admiratrice avait eu un coup de foudre énorme pour ce dernier.

Maxime McGraw a entamé la pièce « Naufrage » tirée de son dernier album, Changer d’Air, sorti en mars dernier. L’émouvante ballade compare une éventuelle séparation amoureuse à un marin qui doit affronter son pire cauchemar en mer. Le benjamin des Gars du Nord, Jean-Marc Couture, a aussi offert ses succès personnels : « Si tel est ton désir » et « Fou de toi ».

Le moment le plus touchant de la soirée est lorsque Maxime McGraw a dédié la chanson « Minuit, chrétiens » à sa grand-mère décédée. « Ma grand-mère ne manquait jamais la messe; s’il y en avait deux dans la même journée, elle allait aux deux », a expliqué le chanteur. Sa grand-mère, une passionnée de musique, l’a inspiré à se lancer dans une carrière musicale. Sa performance lors de l’interprétation de « Minuit, chrétiens » lui a valu une ovation du public. Wilfred Le Bouthillier a fait découvrir au public son coup de cœur du temps des Fêtes, l’excellente pièce « My Little Country Church at Christmas Time » du Néo-Brunswickois Matt Andersen. « Je suis un gars nostalgique et cette pièce parle de nostalgie au temps des Fêtes », a raconté l’artiste.

Difficile d’oublier la très ludique chanson « 12 jours de Noël » ou mieux connue sous le nom de « Les Pets de Sœur » des Méchants Maquereaux interprétée, durant le concert, avec humour par Danny Boudreau. « Le cinquième jour de Noël mon amour m’a donné, 5 pets-de-sœur, 4 harengs fumés, 3 six pack, 2 becs toute mous, pis un gros mess de poutine râpée », bref il faut l’avouer le texte de la chanson met le sourire aux lèvres.

Un party du temps des Fêtes ne peut pas se terminer sans entendre de traditionnelles chansons à répondre. « Quand je pense au temps des Fêtes, c’est la bouffe qui me vient en tête et, lorsque je vais à un party, je finis toujours dans la cuisine avec la cuisinière, car c’est toujours elle la plus belle », a raconté Jean-Marc Couture avant d’entamer avec le public la chanson « La cuisinière » de La Bolduc.

Les bancs d’église ne sont peut-être pas aussi confortables que des sofas La-Z-Boy, mais l’église Saint-Anastase était le lieu parfait pour recréer une atmosphère intime de party de famille. À voir le sourire sur le visage des spectateurs à la fin de la soirée, on peut dire que Les Gars du Nord ont réveillé l’esprit de Noël de plusieurs!

Pour connaître les dates de la tournée du temps des Fêtes des Gars du Nord, visitez leur page Facebook.

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s